Le ventilateur est un accessoire incontournable de l’été. En propulsant des “brises”, cet appareil rafraîchit l’air et ventile une pièce. Toutefois, avec les différents modèles qui sont proposés sur le marché, vous avez l’embarras du choix. Il est difficile de mettre la main sur le modèle qui répond correctement à ses besoins. Alors, afin de vous aider à fixer votre choix, découvrez nos meilleurs conseils pour trouver le ventilateur qu’il vous faut et suivez le guide ci-après. C’est parti !

Les différents types de ventilateurs

En règle générale, on distingue trois différents types de ventilateurs. Il y a les ventilateurs à pales, les ventilateurs sans pale et les ventilateurs à colonne. Chacun a ses propres spécificités.

 

Les ventilateurs à pales

Pour commencer, on trouve les ventilateurs à pales. Ces derniers sont aussi appelés ventilateurs axiaux. L’hélice de ce type de ventilateur se joint directement au moteur. En règle générale, les ventilateurs à pales émettent pas mal de bruit en tournant. Ci-après les différents modèles de ventilateurs à pales.

  • Les ventilateurs sur pied

Parmi les ventilateurs à pales, on rencontre les ventilateurs sur pied. Ceux-ci se différencient des autres modèles par leur grande hauteur, grâce à leur pied. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’orienter l’air en optant pour ce modèle. Les ventilateurs sur pied ont la capacité de ventiler une pièce de 20 m². Toutefois, il faut savoir que leur grande taille prend de la place.

  • Les ventilateurs sur socle

Ensuite, il y a les ventilateurs sur socle. On les connaît aussi sous l’appellation “ventilateurs de table”. Ceux-ci sont facilement transportables grâce à leur petite taille. De plus, ils ne pèsent pas lourd. Ils trouvent aisément leur place sur une table dans le salon, dans la cuisine ou dans un bureau. Les ventilateurs sur pied couvrent une surface de 5 m².

  • Les ventilateurs de plafond

ventilateur de plafond

Les ventilateurs de plafond, tout comme les modèles muraux, sont à raccorder au système d’alimentation électrique (à couper avant et durant leur installation). Ils permettent de rafraîchir une pièce de taille moyenne, en étant placé en haut. Il existe différents modèles pour convenir à chaque style de décoration intérieure : moderne, rustique, industriel, vintage, etc. Il y en a pour tous les goûts !

 

Les brasseurs d’air

brasseur d'air

Les brasseurs d’air désignent les ventilateurs à grande puissance (de 60 jusqu’à plus de 120 Watts). On les rencontre souvent dans les lieux de travail comme les ateliers et les garages, par exemple. On l’utilise également pour sécher les produits dans le milieu professionnel. Les brasseurs d’air peuvent être fixés au mur, au plafond et posés directement au sol. Par ailleurs, le débit d’air de ces modèles de ventilateurs à pales peut atteindre jusqu’à 12 000 mètre cube par heure pour les modèles les plus performants. Une puissance inégalable !

 

Les ventilateurs sans pale

Les ventilateurs sans pale représentent une innovation dans le domaine. Ils sont les derniers arrivés sur le marché et apportent un nouveau souffle dans l’industrie des ventilateurs. Il faut savoir que les ventilateurs sans pale ont été conçus par un fabricant anglais d’aspirateur sans sac. 

En outre, ventilateurs sans pale se trouvent sous la forme d’un pied cylindrique doté d’un grand cercle qu’on appelle : “anneau amplificateur”. La hauteur du socle varie selon les modèles. Par ailleurs, celui-ci est divisé en 2 parties. Tout d’abord, il y a la partie haute qui contient le moteur. Ensuite, on distingue la partie basse, immobile. Les boutons de commande sont placés sur cette zone du socle.

Par ailleurs, prenez en compte que cette nouvelle génération de ventilateurs fonctionne silencieusement. Elle est aussi réputée pour sa performance. Toutefois, les ventilateurs sans pale coûtent plus chers que les autres types de ventilateurs.

 

Les ventilateurs à colonne

Les ventilateurs à colonne, appelés aussi ventilateurs centrifuges, ne sont pas équipés d’hélice. À la place de cette dernière, on trouve une roue qui est située dans un carter. Il faut savoir que ces types de ventilateurs sont employés dans le traitement de l’air d’un logement tel que le chauffage et la ventilation. Ils sont aussi utilisés en climatisation afin de restaurer et d’orienter l’air chaud à travers un système de gainage. En outre, les ventilateurs centrifuges sont également destinés aux industries grâce à leur technologie et leur performance de soufflage.

 

Les usages additionnels des ventilateurs

En règle générale, les ventilateurs sont utilisés pour souffler de l’air afin de rafraîchir une pièce. Cependant, les constructeurs ont aussi mis au point d’autres modes additionnels de certains appareils. Ces technologies transforment l’air ambiant et génèrent encore plus de fraîcheur dans la pièce.

Ainsi, on peut rencontrer des ventilateurs qui disposent d’un mode brumisateur. Ce dernier fonctionne en expulsant de l’air et de l’eau, en même temps. Ce mélange, “évacué” sous pression favorise encore plus la sensation de fraîcheur.

Ensuite, certains ventilateurs disposent aussi le mode humidificateur. Celui-ci donne la possibilité d’accroître le taux d’humidité de l’air pour éviter qu’il ne devienne pas trop sec. Ainsi, le mode humidificateur est idéal pour éviter les risques de troubles respiratoires comme l’asthme.

Finalement, des modèles de ventilateurs présentent aussi un mode ionisateur. Il permet de charger des ions négatifs dans l’air ambiant dans le but d’assainir celui-ci. En effet, il faut savoir qu’un air propre est composé d’un taux proportionnel entre les ions négatifs et positifs. Cependant, il n’est est pas toujours le cas, en grande partie, à cause de la pollution. Les fumées, les poussières et les produits volatiles font aussi partie des facteurs. D’où l’importance de rétablir l’équilibre entre les ions à travers le mode ionisateur des ventilateurs.

 

Les différentes fonctionnalités de confort des ventilateurs

Les ventilateurs, sont actuellement, bien conçus et adaptés selon les besoins de chacun. En plus, d’autres options sont mises en place pour apporter un peu plus de confort à leur utilisation.

Parmi ces fonctionnalités, la télécommande vous évite de vous déplacer et de pouvoir allumer, éteindre et régler la vitesse de soufflerie du ventilateur. En effet, vous pouvez paramétrer cette dernière de la vitesse 1 jusqu’à 3. Ainsi, vous allez obtenir une salle plus ou moins ventilée, selon vos besoins.

D’autres, la durée de fonctionnement de certains ventilateurs peut être programmée. Cette option est utile afin de ne pas laisser le ventilateur allumé lorsque vous vous endormez la nuit. Elle est aussi idéale pour avoir un intérieur frais avant d’y entrer.

En outre, l’oscillation de la tête du ventilateur est aussi un point qui apporte plus de confort à son utilisation. Elle varie d’un angle de 180° jusqu’à 360° selon les modèles. Puis, cette possibilité permet de mieux répandre de l’air pour rafraîchir une pièce.

 

Derniers articles