Alternative beaucoup plus esthétique et moderne au parasol et à la pergola, la voile d’ombrage est tout aussi efficace pour protéger une zone du soleil ou des intempéries. Petit plus, elle a l’avantage de se décliner sous diverses formes dont rectangulaire, carrée et triangulaire qui en fait un atout déco hors pair. Seul hic, l’installation d’une voile d’ombrage est souvent compliquée, surtout lorsqu’elle est de forme triangulaire. En effet, il faut lui trouver le parfait emplacement, la position idéale et la bonne fixation pour la tendre correctement. Heureusement, grâce aux conseils du guide, tout cela n’aura plus aucun secret pour vous. Les détails ! 

Définir l’emplacement d’une voile d’ombrage triangulaire:

Concevoir l’installation et la fixation d’une voile d’ombrage triangulaire passe d’abord par la définition de son emplacement. Généralement, elle se place sur la terrasse, le balcon ou le jardin, etc. Quoi qu’il en soit, il est toujours important d’étudier de près sa zone dédiée. Plusieurs critères sont alors à prendre en compte pour ce faire :

 

1° L’orientation de la terrasse ou le balcon et le mouvement du soleil au cours de la journée :

Le rôle de la voile d’ombrage est de mettre une zone à l’abri du soleil et des intempéries. Afin de maximiser son efficacité, il est alors important que son emplacement lui permette de créer de l’ombre tout au long de la journée, principalement lorsque le soleil est au zénith. Prenez alors en compte l’orientation du soleil avant d’installer votre voile d’ombrage.  

 

2° Le vent :

Une voile d’ombrage est exposée en permanence au vent. Celui-ci exerce pourtant des tractions pouvant déstabiliser ou abîmer la voile. Pour éviter que cela n’arrive, il est alors préférable de l’installer en légère torsion et suivant une certaine inclinaison. Ainsi, elle sera plus résistante. Sinon vous pouvez également opter pour une toile micro perforée pour laisser passer l’air plutôt que de le retenir

 

3° Les éléments à éviter :

La présence de ruissellement d’eau provenant du toit, les lignes d’alimentation électriques raccordées à la maison et les points lumineux sont, autant, d’éléments à éviter.

 

4° Vos habitudes :

Par ailleurs, l’emplacement de la voile d’ombrage dépend également de vos habitudes à la maison. Préférez-vous la placer au dessus de votre salon de jardin préalablement installé ? Ou bien, êtes-vous prêt à déplacer votre salon de jardin pour le mettre là où se trouve la voile d’ombrage ? Sinon, par rapport à sa hauteur, préférez-vous l’installer en hauteur ou juste en dessus de votre tête ? , etc. Tout dépend du style de déco que vous voulez donner.

 

Choisir la mise en place pour une voile d’ombrage triangulaire:

 

Après avoir défini l’emplacement de la voile d’ombrage triangulaire, il est maintenant temps de trouver la bonne position pour l’installer afin de profiter au mieux de l’ombre qu’elle procure. Pour cela, il existe deux possibilités : 

 

Soit vous prenez un côté du triangle et vous le fixez au mur. Puis vous accrochez les deux autres sur des mâts. Dans ce cas, pensez à tourner la pointe du triangle vers la façade de la maison. Cette position va vous permettre d’augmenter la zone d’ombre sur la terrasse. 

 

Soit vous prenez deux côtés du triangle et vous les fixez au mur. Puis, vous accrochez la pointe du triangle sur un mât (ou un arbre si vous en avez dans le jardin). Cette position est pratique pour réduire l’ensoleillement à l’intérieur de la maison, surtout si vous avez une baie vitrée. Seulement, elle réduit la zone d’ombre sur la terrasse.

   

Choisir le type de mâts :

Pour qu’une voile d’ombrage triangulaire soit bien tendue, il est important de lui choisir un bon système de fixation. Pour l’heure, les mâts sont les plus utilisés. La prochaine étape consiste alors à choisir le modèle le plus adapté à l’installation. Ici, vous avez le choix entre deux types de mâts :

 

– Les mâts à enterrer :

Il y a d’un côté les mâts à enterrer dans le sol. Ce système de fixation nécessite cependant quelques travaux car il faut creuser des trous suffisamment profonds dans le jardin pour l’installer. Généralement, il faut des trous de 70 à 80 cm de profondeur au minimum afin de leur garantir stabilité.

 

– Les mâts sur platine :

D’un autre côté, il y a les mâts sur platine. Contrairement aux mâts à enterrer, ils ne nécessitent aucun trou, donc aucun travaux important. Pour les fixer, il suffit juste de les placer sur une fondation suffisamment rigide comme une terrasse en carreau ou en bois, pour compenser les efforts de traction subis par les mâts durant l’installation de la voile d’ombrage.

  

Les étapes à suivre pour installer une voile d’ombrage triangulaire:

 

Il est enfin temps de passer aux choses sérieuses, c’est-à-dire, à l’installation proprement dite de la voile d’ombrage triangulaire. Bien évidemment, cette dernière étape ne se fait qu’une fois les mâts positionnés et les pontets fixés sur les murs. Donc, pour ce faire, suivez ces étapes :

 

  • il faut d’abord installer la voile d’ombrage au sol afin d’avoir un aperçu de son étendue. 
  • Chose faite, attachez à chaque bout du triangle les éléments de fixation dont les anneaux (de préférable en acier inoxydable). 
  • Par la suite, détendez les tendeurs au maximum en pensant à bien les fixer à la toile à l’aide des mousquetons. Ces derniers sont pratiques pour démonter plus tard la voile en cas de mauvais temps. 
  • Accrochez ensuite la voile aux crochets fixés sur le mur et aux mâts. Cependant, au cours de cette étape, pensez à incliner légèrement la voile afin de créer une torsion. Cette position va permettre à l’eau de s’écouler facilement en cas de pluie. D’ailleurs, elle permet aussi de limiter la prise au vent.
  • Enfin, vous pouvez tendre complètement la voile en pensant à tester le résultat. Pour cela, il suffit de tirer avec force chaque fixation pour vérifier si elle est bien tendue. Généralement, la tension d’une voile varie entre 40 à 80 kg

 

Derniers articles