Saviez-vous que vous n’avez pas à avoir la main verte pour maîtriser l’art des jardins et vous occuper d’une petite pépinière chez vous ? En effet, bien connaître l’exposition est également un facteur à prendre en compte dans la croissance de vos plantes. En effet, chaque arbuste ne présente pas les mêmes besoins en lumière. Certains sont friands de la chaleur et des rayons de soleil tandis que d’autres préfèrent rester à l’ombre. Afin d’en savoir un peu plus sur le sujet, découvrez les détails dans les lignes ci-après !

À chaque plante ses besoins

Afin d’avoir une plante qui pousse bien, il est important de bien connaître ses besoins. En effet, chaque espèce demande des nécessités et des attentions qui leur sont spécifiques. Cela concerne les besoins en eau, en engrais, en chaleur, en lumière, etc. 

Ainsi, vous trouverez des plantes qui sollicitent plus de lumière que les autres. Les cactus, par exemple, se trouvent dans cette catégorie.

De l’autre côté, certains végétaux n’ont pas besoin d’être trop exposés. Il en est le cas pour les fougères qui ne demandent que de l’ombrage et un peu plus de fraîcheur pour bien croître. Entre ces deux extrêmes, on rencontre les plantes tropicales qui demandent aussi une attention particulière.

En outre, il se peut que vous ayez à installer des dispositifs qui répondent aux besoins de chaque plante dans votre jardin. Pensez aussi à choisir votre végétal selon l’exposition de votre intérieur, de votre terrasse ou de votre cour pour cacher un vis-à-vis. En effet, un vis-à-vis, une clôture en béton entraînent des zones d’ombre et exposent moins votre jardin à la lumière. L’air de rien, cela impacte grandement la croissance de vos plantes. À vérifier donc, avant d’adopter celles qui vous plaisent !

 

Quelle exposition pour les plantes d’intérieur ?

femme qui arrose ses plantes

En premier lieu, il faut savoir que les ouvertures jouent beaucoup sur le taux d’exposition à la lumière dans une habitation. C’est un élément à ne pas négliger si vous décidez de mettre un peu de verdure dans votre intérieur. En effet, les baies vitrées ainsi que les grandes fenêtres, par exemple, apportent plus de lumière dans une pièce.

 Autre élément important : l’orientation de la pièce. Celle-ci détermine également la durée et l’intensité de la lumière qui se trouve dans la maison. 

Une orientation au sud

Tout d’abord, une pièce qui dispose de fenêtres au sud vous permet de choisir des plantes qui apprécient le climat chaud. Effectivement, l’emplacement vous permet de bénéficier de soleil et d’une lumière bien fournie pendant de nombreuses heures au quotidien. Ainsi, vous avez la possibilité d’avoir des cactus, des yuccas, des lithops et même des bananiers nains et pleins d’autres plantes qui sont originaires de pays chauds.

Une orientation au nord

D’autre part, une pièce orientée plein nord va avoir moins de lumière. Cela ne vous empêche pourtant pas d’installer un jardin d’intérieur. Ces conditions sont propices à la croissance des plantes grimpantes. L’azalée, les fougères, les calathéas et les dracaenas ne demandent pas non plus beaucoup de lumière.

Une orientation à l’est

Une pièce orientée à l’est garantit une lumière naturelle tous les matins. Les plantes qui adorent cela ? Les plantes tropicales. Celles-ci sont adeptes d’une douce clarté et de chaleur qui monte progressivement. À vous, donc, les kentias, l’amaryllis, les différents types de palmiers ainsi que les plantes grasses. De quoi avoir une déco végétale exotique dans son intérieur !

Une orientation à l’ouest

Pour finir, une orientation à l’ouest est idéale pour les plantes qui ne demandent pas une exposition directe à la lumière. En outre, sachez également que cet emplacement apporte plus de luminosité et de chaleur en après-midi. Ces conditions sont idéales pour faire pousser des marantas, des orchidées, de l’aloe vera. Vous pouvez aussi vous attaquer aux plantes intérieures à fleurs qui sont fans de la lumière mais qui n’apprécient pas le contact avec les rayons de soleil.

 

Quelle exposition pour les plantes d’extérieur ?

De leur côté, les plantes d’extérieur ont aussi leur demande particulière en matière d’exposition à la lumière.

homme qui arrose jardin

Jardin orienté à l’est

Un jardin exposé à l’est est idéal pour la croissance des plantes à feuilles panachées, des hostas ou encore des fuchsias de Magellan. Ces espèces apprécient la lumière douce qui arrive tous les matins.

Jardin orienté à l’ouest

Ce type de jardin bénéficie d’un ensoleillement en début d’après midi jusqu’au soir selon le type de terrain que vous avez. Cet espace est plus sujet à l’ombre et à l’humidité le matin et peut avoir des changements de températures importantes avec l’après midi. Voici donc pour vous aider quelques plantes à privilégier pour un jardin exposé Ouest.

Jardin orienté au Nord

Pour un jardin exposé nord, il faut trouver les plantes qui supportent le froid et qui n’ont pas besoin de beaucoup de soleil. Tout dépend après de vos projets : si vous souhaitez créer un espace potager ou si c’est pour faire pousser des plantes. Selon la région dans laquelle vous habités, prévoyez un voile d’hivernage pour que vos plantes puissent supporter le gel. Le rosier par exemple supporte bien le froid et l’hortensia, le bégonia ou la clématite. Le mieux est de demander conseil directement dans un magasin de jardinage si vous souhaitez avoir toutes les variétés.

Jardin orienté au sud

D’un autre côté, une terrasse ou un jardin orienté plein sud peut accueillir sans problème les plantes ornementales. Parmi celles-ci, on rencontre les jasmins, les bougainvilliers, les cyprès, les hibiscus, etc. Cet emplacement est également favorable pour les arbres fruitiers mais aussi pour constituer un petit potager.