Très utilisé durant l’été, le climatiseur doit être nettoyé régulièrement. Un entretien effectué dans les règles de l’art assure le bon fonctionnement ainsi que le bon état de l’appareil. En effet, des filtres sales affectent l’efficacité du climatiseur et sont à l’origine des pannes. Pour éviter tous ces ennuis, découvrez nos conseils et astuces pour bien entretenir votre climatisation comme un pro !

Nettoyer régulièrement son climatiseur

En règle générale, le nettoyage des filtres du climatiseur doit être effectué toutes deux à trois semaines selon les modèles de clim. Par contre, pensez à vous référer à la notice d’utilisation de l’appareil pour accéder aux filtres de votre clim. En effet, l’accès et la fréquence d’entretien y est indiqué selon le modèle que vous avez acheté.

Regardez les témoins lumineux

En outre, vous pouvez vous procurer des modèles de climatiseur équipés de témoins. Ces derniers s’allument dès que les filtres sont sales et ont besoin d’être nettoyés. Par ailleurs, concernant les climatiseurs qui purifient ou désodorisant l’air, l’entretien du purificateur doit se faire tous les trois mois. Quant au désodorisant, il doit être nettoyé tous les deux ou trois ans. Si vous avez quelques difficultés, vous pouvez regarder ce tuto pour entretenir sa climatisation.

Faire sous-traiter avec un contrat d’entretien

Dans tous les cas, il est conseillé de passer un contrat d’entretien annuel pour sa climatisation. Celui-ci vous permet de bénéficier d’une intervention rapide de la part des experts. Et, comme votre cas sera toujours prioritaire auprès de ces professionnels, vous n’avez pas à attendre en cas de panne.

La plupart de temps, ce contrat inclut également une inspection par an par l’expert, qu’il y ait un problème ou pas, afin de garder votre climatiseur en bon état. Pour ce faire, l’intervenant vérifie l’état du climatiseur de A à Z. Cela inclut les installations électriques de l’appareil, l’étanchéité, le rendement, la condensation, les filtres ou encore l’état de la batterie. À part cela, il contrôle aussi si des champignons ou des bactéries sont présents dans la structure.

Les étapes à suivre pour nettoyer son climatiseur

Nettoyer son climatiseur n’est pas difficile. Il suffit juste de suivre les étapes suivantes pour le faire dans les règles de l’art. Cependant, il demande de la minutie et de la précision dans vos gestes afin de ne pas endommager le système de fonctionnement de l’appareil. En outre, vous pouvez aussi suivre les indications affichées dans la notice de l’appareil.

Prérequis et astuces pour le nettoyage de la clim

En premier lieu, il est important que le climatiseur soit éteint durant l’entretien. Ensuite, il vous faudra ouvrir l’appareil et dépoussiérer les filtres. Faites recours à votre aspirateur pour vous faciliter la tâche. Après avoir enlevé la poussière, prenez une éponge préalablement mouillée dans une eau savonneuse pour laver les filtres. Ensuite, rincez à l’aide d’une éponge imbibée d’eau et laissez sécher pendant quelque temps. Ce n’est qu’une fois bien séché que vous pouvez refermer l’unité intérieure.

Pensez au bloc extérieur

D’autre part, profitez-en également pour nettoyer et enlever les saletés qui se sont déposées sur le bloc extérieur. S’ils ne sont pas enlevés, ces débris risquent d’entraîner un impact sur le fonctionnement du climatiseur. Au préalable, passez un coup de chiffon humide sur l’ensemble si besoin. Cependant, veillez à ne pas utiliser du solvant ou du détachant pour ne pas endommager le système.

Faire appel à un professionnel pour l’entretien de son climatiseur

Si vous n’avez pas assez de temps et de courage pour entretenir régulièrement votre climatiseur, il vaut mieux faire appel à un professionnel dans le domaine pour s’occuper de cette tâche. En outre, dans certaines situations, vous allez aussi avoir besoin d’un expert.

Il est important de savoir que les appareils qui fonctionnent avec du fluide frigorigène de plus de 2 kg doivent être entretenus une fois par an par un professionnel. Après son passage, ce dernier vous délivrera un document qui atteste le bon état de l’appareil ainsi que son intervention. Il s’agit d’un procédé obligatoire en vue de vérifier l’absence de fuites de fluide frigorigène émanant du climatiseur. Une infraction est passible d’une amende qui peut atteindre jusqu’à 1500 euros.

Il en est de même pour les structures qui contiennent du fluide frigorigène de plus de 3 kg. Celui-ci a aussi pour but de contrôler l’état du climatiseur. En outre, ce type d’installation demande aussi un document de contrôle annuel qui a une durée de validité de 5 ans. Ce registre représente la signature du propriétaire du climatiseur ainsi que celle du professionnel contrôleur. Une infraction à cette obligation entraîne une amende d’une somme d’au moins 450 euros.

Pour conclure :

La plupart de l’entretien, du moins le dépoussiérage et le nettoyage simple du filtre peuvent se faire facilement. Pour le reste, ne jouez pas les supers héros et bricoleurs du dimanche, vous risquez d’endommager la climatisation. Il vaut mieux laisser faire un pro, qui saura et aura tous les outils nécessaires pour démonter et recharger les clims si besoin. Dernier point, vérifiez les conditions de déplacement, combien cela coûte, c’est variable selon là où vous vous trouver et l’accessibilité…Cela déterminera le prix et aura forcément un impact sur la facture finale. Enfin, pensez à bien conserver toutes les factures liées au clim, que ce soit pour vous ou pour plus tard si vous revendez votre bien, mais c’est important que le futur acheteur ait connaissance de ce qu’il y a eût en terme d’entretien.