Maison à Vivre

Parement intérieur et lambris : les types de revêtement

parement et lambris

Conditionnant l’esthétique de la demeure, les revêtements muraux doivent être par conséquent soigneusement choisis. Existant en plusieurs types, le parement intérieur et les lambris offrent une touche authentique aux murs. Les lambris ont plusieurs utilités : ils peuvent servir notamment à décorer une chambre, un living ou un salon. Quant au parement intérieur, il se présente sous divers matériaux : terre cuite, bois ou pierre naturelle. Le parement est formé de lames auto-adhésives ou à coller. Ces lames offrent une diversité de texture : légère, lisse ou mise en relief.

Les différents types de parements

Concernant la plaquette de parement, divers choix de revêtement sont possibles : en pierre naturelle pour ceux qui aiment l’effet naturel, en plastique EPS pour une meilleure résistance à l’humidité.

Parement en pierre naturelle

Les pierres de parement en pierre naturelle  offrent une ambiance agréable à la pièce. Les revêtements peuvent se constituer de divers matériaux tels que le quartzite, le granite ou encore l’ardoise. La particularité des pierres naturelles en ardoise réside dans le fait qu’elles ne sont pas adaptées aux zones humides. De ce fait, elles ne peuvent être choisies pour décorer la salle de bain ou la cuisine. Cependant, une fois sciés au dos et sur le côté, les revêtements en ardoise procurent un aspect harmonieux à la pièce.

Parement en plastique EPS

Exclusives au revêtement intérieur, les pierres de parement en plastique EPS conviennent aux murs en plaque de plâtre. Ces dernières s’adaptent également aux pièces humides, en l’occurrence la cuisine et la salle de bain. Une de leurs particularités est le fait qu’elles soient légères avec seulement 0,6 kg par m2. Par ailleurs, ce type de pierre est facile à mettre en œuvre et l’isolation thermique est efficace.

Parement en plâtre

Ce type de parement est également dédié au revêtement intérieur. Modulable, le plâtre peut présenter différents reliefs. De ce fait, ce type de revêtement mural est prisé. Toutefois, il ne convient pas d’utiliser le plâtre dans la salle d’eau, ou dans la cuisine, car le plâtre est très sensible à l’eau. Le support de pose doit être obligatoirement être un mur sain et propre.

 

Les différents types de lambris

Chaque style de lambris possède ses caractéristiques propres. Il existe notamment trois types de lambris : le lambris en bois, le lambris en PVC et le lambris revêtu.

Lambris en bois

Le plus apprécié de tous dû à son esthétique fortement attrayant, le lambris en bois peut être conçu dans différentes essences de bois indigènes ou exotiques. Ce type de lambris a l’avantage de convenir à tous les styles de finitions que ce soit le vernis, la teinture, la peinture, la teinture ou encore les lasures. Le seul inconvénient de ce type de lambris est qu’il faudra traiter le bois pour que l’essence puisse résister à l’humidité.

Lambris en PVC

Ce type de lambris se distingue des autres du fait de sa forte résistance. En effet, le lambris en PVC figure parmi les plus robustes. Par conséquent, ce dernier résiste aux projections d’eau et aux rayures, s’adaptant ainsi aisément aux pièces humides. Qui plus est, ce lambris synthétique peut présenter de multiples aspects, coloris et finitions.

Lambris revêtu

Moins connu que les deux précédents lambris, le lambris revêtu est un lambris prêt-à-poser conçu sur un support qui sera ensuite recouvert de papier mélaminé. Ce revêtement mélaminé permet un large choix d’apparences aux lambris : en passant par l’effet bois, ainsi que l’effet cuir sans oublier l’effet tissu. De plus, multiples couleurs sont possibles pour une belle décoration.

La question sur le choix des revêtements n’est pas toujours évidente. L’idéal peut varier d’une personne à une autre en fonction des besoins et en fonction des performances recherchées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *