La VMC double flux : un élément incontournable pour mieux vivre dans sa maison
5 (100%) 2 votes

La VMC double flux est un allié précieux pour les maisons à hautes performances énergétiques. Elle permet de contrôler les flux de chaleur dus à la ventilation. De ce fait, il a une grande influence sur le confort des occupants de la maison. Mais pour qu’il soit efficace et durable, il faut savoir le choisir prudemment et avec attention. Et par la même occasion, son installation doit être bien réussie pour éviter les désagréments dans son fonctionnement.

Avec cet article, nous allons vous donner un coup de pouce dans le choix, l’installation et le fonctionnement d’une VMC double flux.

Le principe de fonctionnement

Pour son bon fonctionnement, la VMC double flux est composée de plusieurs éléments qui sont indissociables. On y trouve deux réseaux de gaines dotés chacun d’un ventilateur. Le premier sert à stimuler l’air neuf dans les pièces à vivre, et le second permet de chasser l’air depuis les pièces de services comme la cuisine, la buanderie et la salle de bain. Puis, il y a l’échangeur thermique qui permet de capter la chaleur de l’air condensé et de la transférer vers l’air entrant. L’échangeur produit naturellement de la vapeur d’eau, un système de récupération des condensats est ainsi indispensable pour réguler le flux. Enfin, la prise d’entrée d’air ou le puits climatique permet à l’air neuf d’entrer et à l’air vicié de sortir. Et c’est l’ensemble de ces systèmes qui va contribuer à fournir un air propre et neuf dans la maison.

L’installation

Une installation VMC double flux peut se faire par soi-même ou par un technicien. Dans tous les cas, lors de son installation, une VMC double flux doit comporter une centrale composée d’échangeur, de ventilateurs, de filtres, de by-pass, de préchauffeur anti-givre et de carte électronique. Les deux réseaux de gainage sont à monter après la centrale en commençant par la gaine isolée pour air neuf et rejet, puis par le réseau de soufflage et extraction dont le coffre de répartition phonique, la gaine PEHD, et la boîte de détente.Quant au devis d’installation, cela dépend de l’entreprise engagée ou de l’installateur VMC.

Les critères de choix

La VMC double flux est un équipement à la fois technique et électrique. Il doit, de ce fait, répondre aux exigences en vigueur en matière de sécurité. Veillez bien à vérifier cet élément avant de se lancer à l’achat d’un modèle. Côté fonctionnement, assurez-vous de choisir une ventilation à échangeur performant. Cela peut avoir un grand impact sur la qualité d’air propulsé dans les pièces de vie. L’étanchéité de l’échangeur et de la charpente est aussi importante ainsi que la résistance anti-givre des parties où le gel est fréquent. En outre la présence d’un by-pass pourrait contribuer à la purification et le bon flux de l’air. Vérifiez donc que votre appareil en possède un. En ce qui concerne l’ergonomie et l’économie, une VMC double flux doit être facile à monter et générer une faible consommation d’électricité.

Enfin, si vous préférez faire appel à un installateur VMC pour le montage de votre ventilation, le choix du professionnel est aussi un élément déterminant afin d’assurer l’efficacité et la durabilité de l’équipement. Pour cela, Brink Climates Systems peut vous aider, aussi bien dans le choix de l’appareil que son installation.