2 Place Massena 06000 Nice contact@maison-a-vivre.fr

Maison à Vivre

Entretien et durée de vie d’un bouquet de roses

recevoir des fleurs
Entretien et durée de vie d’un bouquet de roses
5 (100%) 1 vote[s]

Les fleurs sont belles, mais malheureusement éphémères surtout lorsqu’elles sont coupées. La nature est, ainsi, faite ! Ceci dit, il y a quelques règles d’entretien qui permettent de prolonger leur durée de vie afin de profiter de leur beauté le plus longtemps possible. Pour votre bouquet de roses, par exemple, voici nos meilleurs conseils. À vos sécateurs !

Déposer les fleurs dans l’eau :

Une fois coupées, les fleurs ont chacune leur durée de vie. Certaines vivent plus longtemps, d’autres se fanent plus rapidement. La rose, elle, est un peu particulière car une fois sectionnée, elle a immédiatement besoin d’eau. Ainsi, dès que vous recevez votre bouquet, plongez-le tout de suite dans l’eau. Il faut aussi le protéger du soleil et de la chaleur donc, jusqu’à ce qu’à votre arrivée à la maison, pensez à bien envelopper les tiges d’un papier essuie-tout ou un tissu imbibé d’eau, par exemple. Recouvrez ensuite celui-ci d’un papier aluminium pour éviter les fuites.

Couper les tiges

bouquet-tige

Avant de déposer le bouquet de fleurs dans un vase, pensez d’abord à recouper les tiges de 2 cm environ et en biseau à 45°. Les tiges auront ainsi une plus grande surface d’absorption d’eau pour mieux se nourrir. Mais pour plus d’efficacité, préférez utiliser un sécateur qu’une paire de ciseaux.

Tailler les feuilles :

Ensuite, une fois les tiges travaillées, commencez par retirer une bonne partie des feuilles, du moins jusqu’à ce que la partie immergée soit nue. En effet, lorsqu’une feuille entre en contact direct avec de l’eau, elle flétrit très rapidement et finit par le contaminer de bactéries qui peuvent raccourcir la durée de vie des fleurs.

Utiliser le bon vase :

vase pour roses

Nous avons souvent tendance à le négliger, mais la mise en valeur et le bien-être du bouquet dépend aussi, en partie, de son contenant. Pour que les deux soient en parfaite harmonie, il faut que le vase représente au moins un tiers de l’ensemble et les fleurs les deux tiers. Autrement dit, un bon base doit atteindre au minimum la moitié de la longueur des tiges pour que celles-ci soient bien immergées. Et il doit avoir une largeur suffisante qui va leur permettre de respirer. Attention ! Un bon vase est aussi un vase propre. Pensez donc à le nettoyer avant de l’utiliser afin d’éliminer toutes traces de bactéries qui sont les pires ennemies des fleurs.

Prévoir une eau nutritive :

Tout à fait ! La qualité de l’eau pour arroser le bouquet va définir sa durée de vie. Pour qu’elle soit nutritive, nombreux fleuristes utilisent aujourd’hui des recettes de grands-mères préparées à base d’ingrédients simples, écologiques et économiques que l’on peut trouver dans la cuisine. 2 cuillerées à soupe de jus de citron, 1 cuillerée à soupe de sucre et 1 cuillerée à café d’eau de javel à mélanger avec l’eau du vase par exemple, suffisent pour nourrir et protéger le bouquet. Ou bien, 1 cuillerée de bicarbonate de soude, 1 pièce de monnaie, un cachet d’aspirine, etc.

Lui choisir le bon emplacement :

Pour qu’un bouquet de roses dure longtemps, il doit aussi évoluer à une température ambiante. C’est sûr, ce n’est pas le même dilemme qu’avec les plantes d’intérieur. Il faut donc le placer à la lumière mais loin d’une source de chaleur comme le radiateur, l’ordinateur, le four, etc. Il y a aussi une autre astuce qui est très efficace. Après le coucher du soleil, vous pouvez aussi le mettre dans le réfrigérateur pour lui redonner un peu de tonus au petit matin. Bien sûr encore faut -il qu’il y ai de la place… Eloignez toutefois le bouquet des fruits car ils dégagent un gaz éthylène qui sont néfastes pour les fleurs coupées.

L’entretenir régulièrement :

rose fânées

Enfin, la meilleure façon d’entretenir un bouquet de fleurs est de changer l’eau de son vase régulièrement. L’idéal est de le faire au moins tous les deux jours afin d’éviter le développement de bactéries qui vont flétrir les fleurs. Vous pouvez aussi y ajouter un morceau de charbon de bois pour éviter que l’eau ne soit corrompue.

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *