2 Place Massena 06000 Nice contact@maison-a-vivre.fr

Maison à Vivre

Comment faire pour enduire vos murs ? Partie 1 – Les prérequis

Comment-enduire-vos-murs
Comment faire pour enduire vos murs ? Partie 1 – Les prérequis
5 (100%) 1 vote[s]

Enduire les murs est une étape incontournable de la rénovation d’une pièce ou de toute une maison. En effet, elle permet d’obtenir un rendu lisse, net et professionnel aux parois. Seulement, pour que la finition soit impeccable, quelques conditions doivent être respectées de la préparation à la finalisation. À travers ce guide, découvrez justement comment enduire correctement un mur intérieur.

Enduire le mur intérieur :

L’application de l’enduit ne peut être réussie sans une préparation soignée. Il y a donc quelques opérations toutes simples à mettre en oeuvre avant de commencer l’enduisage pour obtenir un résultat irréprochable.

Préparer le mur :

Tous les murs doivent être parfaitement examinés avant la pose de l’enduit pour déterminer quel type d’entretien leur apporter. Ils peuvent comporter des tâches d’humidité, de la moisissure, des trous, des fissures, de la poussière ou bien de l’enduit abîmé. Dans tous les cas, il est impératif de prendre les précautions nécessaires pour remédier à ces problèmes avant d’appliquer l’enduit. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel afin d’assurer solidité et longévité à vos murs.

Le matériel nécessaire :

Pour enduire le mur correctement, il faut posséder le bon matériel. Voici donc une liste indicative de tous les outils pour vos travaux :

  • Il vous faut un récipient en plastique. De préférence une auge, cette sorte de récipient de forme rectangulaire que l’on utilise souvent pour délayer le plâtre.
  • Il vous faut aussi des couteaux à enduire d’une largeur de 2 à 20 cm.
  • Un couteau de peintre est également nécessaire.
  • Du papier à poncer à grains moyens et fins (120 à 150) pour la finition.
  • Il vous faut en plus un accessoire pour protéger la zone autour de la surface de travail dont les meubles, les interrupteurs et le sol. À l’exemple d’une bâche.
  • Enfin, équipez-vous d’une échelle ou d’un escabeau.

Les différents types d’enduit :

Il est obligatoire que l’enduit soit compatible avec la surface à travailler pour assurer une garantie de longue durée. Pour l’heure, il existe 7 différents types d’enduit à adapter en fonction du support :

L’enduit de rebouchage ou réparation

L’enduit de rebouchage est utilisé pour combler les fissures, les trous ou les saignées d’une profondeur de moins d’un centimètre. Pour une cavité au-delà de cette mesure, il est préférable d’utiliser du plâtre ou du mortier de chaux. Ce produit est généralement présenté sous forme de poudre ou de pâte, pour une application courante en interne ou en externe.

L’enduit de lissage

L’enduit de lissage est utilisé pour lisser le mur afin d’avoir une finition soignée avant la peinture. Il permet aussi de masquer ses petits défauts comme les petits trous ou les décalages sur les anciennes couches de peinture, du moment qu’ils ne dépassent pas les 2 ou 3 millimètres. Seulement, ce produit ne s’utilise qu’aux murs intérieurs.

L’enduit décoratif

Comme son nom l’indique, l’enduit décoratif sert à décorer le mur afin de le personnaliser selon les besoins de chacun. Mais il permet en même temps de camoufler les petits défauts de la surface. Pour répondre à toutes les envies de déco, il se décline en différentes couleurs et en différentes textures, c’est-à-dire, mat, rugueux, lisse ou brillant.

L’enduit pour le bois

enduis-pour-le-bois

L’enduit pour le bois est destiné à la rénovation des supports en bois (fenêtres, portes, escalier, etc.) pour reboucher, réparer et reconstituer les parties abîmées avant d’être recouvert de peinture. À base de résine, il se présente sous forme de pâte marron en pot disponible dans différentes contenances. Il s’utilise aussi bien en extérieur qu’en intérieur.

L’enduit multi-usage

L’enduit multi-usage est un enduit qui s’utilise sur tous types de support dont le ciment, le plâtre, le carrelage, la brique et le béton, etc. Il se présente aussi sous forme de pâte et permet de reboucher ou de combler les trous et les fissures. Seul bémol, l’enduit multi-usage de mauvaise marque est souvent difficile à poncer ce qui empêche d’avoir une finition lisse. Tachez donc de bien choisir le vôtre.

L’enduit gras pour laquer

L’enduit gras à laquer est un enduit de finition présenté sous forme de pâte qui sert à glacer les supports intérieur ou extérieur. Il s’applique généralement dans une cuisine ou une salle de bain en guise de sous-couche sur une surface plane prête à être recouverte d’une laque.

L’enduit naturel respirant

L’enduit naturel a autrefois été utilisé pour l’isolation et la stabilisation des maisons, qui a prouvé leur résistance dans le temps. Aujourd’hui, il est plutôt utilisé à titre décoratif car il offre divers rendus selon les outils et les méthodes d’application utilisés pour l’étaler. De plus, il a l’avantage d’être écologique comme il est fabriqué à partir de composants naturels comme la chaux.


Le budget à prévoir :

Le budget à prévoir pour enduire un mur dépend de plusieurs facteurs, notamment du matériel déjà disposé et de l’état du support à travail. Si vous disposez déjà du matériel nécessaire chez vous, prévoyez dans les 50€ pour vous procurer l’enduit qu’il vous faut. Sinon, si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour l’application, pensez à prévoir un budget de 100€ en moyenne. Après tout dépend de la surface à traiter naturellement. Et, si votre mur est dans un mauvais état, pensez à prévoir une somme plus conséquente pour vous procurer le matériel, l’enduit et des plaques de plâtre pour votre surface.

Maintenant que vous avez les prérequis nécessaires, passons la pratique :

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *