Assainissement des eaux usées : critères pour choisir une pompe de relevage
5 (100%) 2 votes

Gérer soi-même sa fosse septique ou évacuer l’eau qui inonde sa cave, c’est possible grâce à un appareil d’assainissement des eaux usées : la pompe de relevage.

Incontournable pour les installations domestiques, c’est un dispositif multi-usage qui sert à évacuer, drainer et à refouler de l’eau. On en trouve aujourd’hui plusieurs modèles qui répondent chacun à des besoins d’assainissement particuliers. Seulement, la pompe de relevage peut s’avérer inefficace si elle est mal choisie. Besoin d’aide ? Voici les points essentiels pour choisir une pompe de relevage. Tour d’horizon !

Qu’est ce qu’une pompe de relevage ?

Une pompe de relevage est un appareil électrique destiné à relever les eaux à une certaine hauteur, si celles-ci se trouvent à un niveau inférieur par rapport au réseau d’assainissement. Elle peut s’utiliser pour traiter les eaux usées domestiques, c’est-à-dire, des toilettes, des machines à laver, lavabos, douches…. ainsi que les eaux chargées de boues et les eaux-vannes.

Les différents types de pompe de relevage :

Il existe différents types de pompes de relevage qui ont chacune leurs caractéristiques. Par exemple, les pompes de relevage chez Motralec offrent différentes puissances et fonctions selon les besoins de votre habitation. Voici les modèles phares que vous trouverez sur le marché :

  • La pompe de relevage eaux usées : cette pompe de relevage des eaux chargées est un modèle qui, comme son nom l’indique, permet de relever les eaux qui contiennent des boues de diamètre plus ou moins large et de viscosité variable. Elle est l’un des modèles les plus puissants sur le marché.
  • La pompe de relevage vide-cave : ce modèle qui sert plutôt à vider les puisards ou les caves inondées, en relevant les eaux usées sans matières grasses qui s’y trouvent.
  • La pompe de relevage eaux claires : elle permet de traiter les eaux provenant des activités domestiques comme le lave-linge, le lavabo, la salle de bain, le lave-vaisselle, etc. mais aussi pour traiter les eaux sans matières grasses ni déchets, comme vider une piscine.
  • La pompe de relevage pour WC : ce modèle spécifique est conçu uniquement pour le relevage des eaux-vannes ou eaux noires provenant des toilettes.

 

Pompe de relevage

Les points clés pour choisir une pompe de relevage :

Peu importe le modèle, il existe des critères de base pour choisir une pompe de relevage.

Sa puissance :

Parmi les essentiels, il y a la puissance. Elle doit être suffisamment puissante pour supporter un débit d’eau maximum au sein des canalisations. Autrement, elle serait inutile. Le débit idéal pour une pompe de relevage est de 5 mètres cube par heure pour un diamètre de 53 mm.

Sa dimension :

Puis, il y a la dimension. Une pompe de relevage doit impérativement s’adapter à la dimension de la station de relevage ou au regard dans lequel elle est installée.

La hauteur de refoulement :

La hauteur de refoulement se traduit par la hauteur en mètres entre la pompe immergée et le point de rejet. Selon le modèle, celle-ci varie de 5 à 8 mètres et se choisit en fonction des besoins. Mais dans tous les cas, cette hauteur doit assurer que l’eau pompée en contrebas arrive bien au point d’évacuation.

La nature des eaux à pomper :

La pompe de relevage doit se choisir en fonction du type d’eau à pomper. Pour les eaux claires, par exemple, il est préférable d’opter pour une pompe de relevage dédiée. Pour les eaux moyennement chargées, nous conseillons plutôt une pompe de relevage eaux usées. Sinon, pour les eaux très chargées de boues comme les fosses septiques, préférez un modèle spécifique à large passage granulaire.

Le profil de la turbine :

En cas de relevage d’eaux chargées de déchets, la pompe de relevage idéale doit être équipée d’une turbine difficile à boucher, c’est à dire une roue vortex dite à tourbillon, ou encore une roue à couteaux : la roue dilacératrice. Lors de votre achat, pensez donc à vérifier le diamètre de passage du filtre et le profil de la turbine.

Le prix d’une pompe de relevage :

Il varie en fonction du modèle. S’il s’agit d’une pompe de relevage à utiliser dans le cadre d’un assainissement particulier des eaux usées avec raccordement au tout à l’égout, elle doit être intégrée dans une station de relevage. Elle coûtera donc plus cher. Mais en moyenne, il faut prévoir une somme entre 100 à 700 euros pour s’en procurer une. Comme elle fonctionne au courant électrique, il faudra aussi inclure le coût de la consommation d’électricité dans vos dépenses.

 

Deux professionnels qui mettent en place pompe de relevage

Le coût d’installation d’une pompe de relevage :

Le coût d’installation d’une pompe de relevage va dépendre de la prestation de service proposée par les professionnels chargés de sa pose, des contraintes du terrain et des dépenses supplémentaires (accessoires, etc.) qui peuvent rendre la note plus salée.

Le coût d’installation :

À moins d’être doué en travaux et en bricolage, vous devrez faire appel à un service de professionnels pour installer la pompe de relevage, ce qui peut vous coûter dans les 500 euros la journée. Et, il se peut que, lors de l’installation, vous ayez besoin d’accessoires en plus comme des colliers métalliques, des raccords en plastique ou des joints, etc. Vous devrez donc prévoir un budget supplémentaire pour vous les procurer.

Le coût des travaux :

Une pompe de relevage a besoin d’être intégrée dans un regard ou dans une station de relevage pour fonctionner. Cette dernière est généralement enterrée. Quelques travaux sont alors nécessaires pour poser la pompe de relevage dans la station de relevage. Ici, le coût des travaux va dépendre des contraintes du terrain : s’il est constitué de terre uniquement, les choses seront moins compliquées donc le prix ne sera pas onéreux. Par contre, si le sol est dur, qu’il faut percer du béton ou qu’il contienne des pierres, les travaux coûteront plus cher.

Le coût d’entretien :

Une pompe de relevage pour fosse septique exige un entretien régulier étant donné qu’elle est soumise en permanence au passage des eaux usées et de nombreuses saletés. En ce sens, elle a donc besoin d’être nettoyée tous les deux mois au minimum et faire l’objet d’une maintenance tous les cinq ans. Ces opérations qui exigent l’intervention de professionnels ont un prix, situé entre 50 et 100 euros.

Conclusion :

Peu importe votre choix, gardez bien en tête qu’une pompe de relevage ne peut pas être changée régulièrement, dû à sa complexité d’accès et à son poids. C’est pourquoi, elle doit être minutieusement choisie à l’aide d’un professionnel de l’assainissement. Orientez vous soit vers le responsable de votre chantier (maître d’oeuvre pour une construction neuve) soit vers des professionnels du métier. Ils pourront vous aiguiller sur la meilleure pompe de relevage selon votre habitation et la distance entre le raccordement des eaux usées publiques et vos canalisations.